Florian Cassayre

Étudiant en informatique et réseaux, développeur passionné


Présentation

Actuellement en troisième année de Bachelor Computer Science (Informatique) en échange à l'Institut Royal de Technologie de Stockholm dans le cadre de mes études à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne. De nature curieuse, je suis passionné par les mathématiques et l'informatique. Ce site propose des outils en ligne, libres d'utilisation. Je vous souhaite une excellente visite.

Histoire

Sur internet, je suis connu sous le pseudo d'infinity (anciennement flomine). J'ai commencé à programmer aux alentours de mes 12 ans ; à cette époque je développais des applications Windows sous VB .NET, la syntaxe était assez simple car très proche du langage naturel anglophone. Peu de temps après, je fis mes premiers pas vers les langages & markups du web, en commençant naturellement par HTML/CSS, JavaScript et enfin PHP. Ce n'est que vers 2013 que je découvris Java 7 : un nouvel horizon venait de s'ouvrir à moi. Malgré des débuts laborieux, j'ai tout de suite accroché à ce langage strict à typage fort. En octobre 2013 je rejoins la communauté Minecraftienne du serveur Zcraft. J'ai rencontré du beau monde avec qui j'ai partagé de nombreux moments mémorables. En janvier 2015 - un peu par hasard (qui fait parfois bien les choses !) - j'intègre le projet SamaGames, serveur de jeu Minecraft francophone non lucratif. J'y ai rencontré près d'une centaine de personnes au total, tout en croisant des vidéastes notables. Mon domaine de compétences s'élargit petit à petit, je réalise un certain nombre de projets personnels. J'intègre l'EPFL en septembre 2016 et je peux ainsi consacrer plus de temps à ma passion. Au sein de l'EPFL j'ai eu l'opportunité de participer à trois compétitions algorithmiques, organisées par PolyProg. Je découvre le langage de programmation Scala mi-2017 dans le cadre d'un cours de l'EPFL présenté par Martin Odersky en personne. Par son élégance j'en deviens passionné à tel point que j'abandonne Java pour me consacrer entièrement à ce langage. Entre temps ce site a été refait trois fois, n'en étant jamais satisfait (cela dit il semble qu'il y ait du progrès au fil des versions, celle-ci tout particulièrement). Enfin j'ai la chance d'être sélectionné pour faire un échange universitaire d'une durée de un an à KTH, Stockholm, Suède.

Liens utiles

Je développe mon activité de manière amateure à travers divers projets qu'il est possible de retrouver sur cette page.

Conversons ensemble sur les réseaux sociaux susmentionnés ou bien depuis ce formulaire de contact. Je ne mords pas, a priori.

Ce que je maitrise

  • La programmation en divers langages (Java, PHP, JS, Python, ...), je maitrise par ailleurs plusieurs paradigmes tels que la programmation orientée objet, fonctionnelle et contrainte.
  • L'anglais à un niveau C1/C2, l'allemand C1 et plus récemment le suédois A1/A2. J'ai fait de nombreux échanges et séjours à l'étranger.
  • Les sciences à un niveau post-bac. J'ai déjà donné des cours particuliers.
  • Le bricolage électronique ; soudures, branchements, percages, montages.
  • Le versionnage logiciel sous git, les gestions de dépendances dynamiques.
  • Le dessin, la peinture, l'infographie et la retouche d'image.
  • Les percussions, en particulier la batterie que ce soit solo, en groupe ou en orchestre.
  • Le montage vidéo à des fins de divertissement.
  • Le speedrun de jeu-vidéo (l'art de terminer un jeu le plus rapidement possible).
  • La résolution des Rubik's Cubes 2x2x2, 3x3x3 et 4x4x4 en des temps plus que raisonnables ; la mémorisation rapide (jeu de cartes) et la récitation rapide (décimales de pi).
  • Quelques acrobaties (je fus jadis gymnaste), des figures de diabolo, du jonglage freestyle avec 3 et 4 balles.
  • Les réseaux de neurones artificiels, j'ai écrit une petite librairie.
  • La généalogie ; ne vous demandez-vous pas vous aussi qui furent vos ancêtres ?

Ce que je ne fais pas

  • Des programmes en brainfuck.1
  • Du code sale non commenté (hum) et peu efficace.
  • De la grande cuisine.
  • Des blagues nulles.
  • Me bourrer la gueule le vendredi soir.

Sites annexes


© Florian Cassayre 2018
Version 11ceed0